McCain investit 350 millions d'euros dans ses usines françaises

Salon Choose McCain Matougues Emmanuel Macron

McCain a détaillé son plan d'investissement en présence d'Emmanuel Macron lundi 13 mai, à l’usine de Matougues (Marne) du groupe canadien, qui travaille avec 800 agriculteurs français.

Crédit photo Antoine Repesse
En marge du sommet Choose France, le président de la République Emmanuel Macron s’est rendu ce lundi 13 mai à l’usine McCain de Matougues, dans la Marne. McCain a annoncé un investissement de 350 millions d’euros sur 5 ans pour moderniser ses trois sites français. Les travaux débuteront dès cet été.

McCain, spécialisé dans les produits surgelés à base de pomme de terre, est implanté en France depuis 1981, avec trois sites de production situés à Harnes (Pas-de-Calais), Béthune (Pas-de-Calais) et Matougues (Marne).

Le groupe canadien travaille avec 800 agriculteurs français, à travers un schéma d’approvisionnement en circuit court (collecte dans un rayon de 150 km autour de l’usine). Grâce au million de tonnes de pommes de terre acheté à ses partenaires agricoles, l’entreprise familiale canadienne produit en France 600.000 tonnes de produits finis.

Une transition vers l’agriculture régénérative

« Nous travaillons au quotidien avec des agronomes, des agents de plaine, pour améliorer les pratiques culturales et les variétés. La France a un grand potentiel agricole et a déjà pris un virage majeur vers l’agriculture de régénération », débute Max Koeune, directeur général de McCain.

À l’horizon 2030, toutes les terres cultivées pour McCain à l’échelle mondiale devront passer par des pratiques d’agriculture régénérative.

Objectifs du plan d'investissement

  • Modernisation des outils de production pour renforcer la compétitivité

L'accent sera mis sur la modernisation des lignes de flocons de purée déshydratée et l'amélioration des capacités de conditionnement, en particulier sur le site de Harnes, premier site implanté en France il y a plus de 40 ans, qui recevra la majorité de l’enveloppe (près de 300 millions d'euros).

Harnes bénéficiera également, au terme de la deuxième phase d’investissement, d’une nouvelle zone de triage et de stockage des pommes de terre. Le site de Béthune se verrait allouer un montant de 30 millions d'euros dédié à la création d'une nouvelle ligne de production de spécialités de pommes de terre.

Le site de Matougues, plus récent, bénéficierait d’une enveloppe d’environ 25 millions d’euros consacrée au remplacement de la friteuse et l'ajout d'une technologie d'enrobage.

  • Augmentation de la capacité de production 

L'investissement permettra une augmentation globale de la capacité de production de 25 %. À l’issue de l’investissement, les trois sites de McCain en France devraient traiter 1,3 million de tonnes de pommes de terre.

  • Amélioration de l'efficacité opérationnelle 

L'objectif est d'optimiser les processus de production et de réduire les coûts opérationnels pour renforcer la compétitivité de McCain sur le marché français et international. Cet investissement s’inscrit dans la continuité des 125 millions d’euros investis depuis 2016 par McCain sur ses trois sites de production en France pour renforcer leur compétitivité.

  • Réduction de l'impact environnemental

L'investissement prévoit la mise en œuvre de technologies visant à réduire la consommation d'eau et les émissions de CO2. Les investissements réalisés sur le site de Harnes permettront ainsi de réduire de 50 % les émissions de CO2 du site et de 30 % la consommation en eau par tonne de produits finis.

Conséquences positives pour la filière française

Ce plan d'investissement devrait générer la création de quelques emplois supplémentaires sur les sites français et nécessitera également un approvisionnement accru en pommes de terre. McCain travaille en étroite collaboration avec les agriculteurs.

« Nous signons des partenariats pour une rémunération juste à l’aide de contrats annuels ou pluriannuels. Nous répercutons les hausses des prix pour que nos agriculteurs soient assurés d’avoir les moyens d’investir sur leurs exploitations », précise Max Koeune.

Avec cet investissement, McCain s'engage dans une stratégie de développement durable en France, alliant croissance économique, innovation et réduction de son empreinte environnementale. « Souveraineté alimentaire, décarbonation, création d’emploi, c’est ce qu’il y a au cœur de cet investissement », ajoute Emmanuel Macron, président de la République.

 

Vie de filière

Enjeux

Actualités

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15